Producteur cueilleur transformateur de plantes aromatiques, médicinales, tinctoriales

Cueillir dans la nature et/ou cultiver des plantes, pour la cuisine, le bien-être ou la teinture textile, c’est le savoir-faire du paysan herboriste. Au-delà de sa capacité à reconnaitre les plantes, il respecte des modes de cueillette strictes pour ne pas épuiser la ressource. Le séchage, mais aussi la fabrication de produits comme les huiles, pestos, sirops, sels, huiles essentielles ou encore les cosmétiques, sont des savoir-faire quasi incontournables pour conserver tout en préservant nutriments et saveurs.

Un métier passion, mais exigeant

En France, 1500 plantes aromatiques et médicinales sont recensées. 546 peuvent être commercialisées selon « l'arrêté plantes » de janvier 2015. 250 le sont régulièrement.
La demande du public est croissante et l'import massif depuis le Maghreb ou la Chine. En France, les professionnels se sont historiquement installés en moyenne montagne pour bénéficier d'un maximum de points de cueillette, mais on peut vivre de ce métier partout en France.

Certaines plantes spécifiques présentent un marché sous-estimé. On peut se spécialiser et vendre en demi-gros, ou développer une large gamme et opter pour la vente directe. Beaucoup de producteurs transforment les produits pour capter la valeur ajoutée et rester dans une démarche d’économie locale. Il faut dans ce cas maitriser l’ensemble du circuit, de la production jusqu’à la vente et même le conseil au client.
Cette activité vient parfois compléter un projet plus global (chambres ou table d'hôtes, visites, ...) ou en complément d’une activité agricole classique.

(Article mis à jour en Novembre 2020)

Sensibles au développement de leur métier, dans un contexte législatif en évolution, ces professionnels de la filière PPAM (Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales) savent qu’il y a aujourd’hui de la place pour installer des personnes passionnées et précisément formées.

L’originalité de notre approche

Les professionnels-formateurs, en activité et formés à la pédagogie participative, sont engagés dans une même démarche :

  • Ils revalorisent les usages, savoirs et savoir-faire traditionnels liés aux plantes aromatiques, médicinales, tinctoriales
  • Ils travaillent selon les méthodes de l’agrobiologie
  • Ils pratiquent la cueillette sauvage dans le respect des ressources floristiques afin de limiter leur impact sur la biodiversité
  • Ils animent des entreprises artisanales, à taille humaine, avec des statuts parfois de type coopératif
  • Ils ont la même volonté de laisser chacun utiliser les plantes (pas de brevetage du vivant) permettant le développement d'entreprises locales.
  • Ils respectent la réglementation en vigueur.
  • Certains sont engagés dans des actions de sensibilisation, de vulgarisation, de formation, pour permettre à chaque individu de s'approprier ces savoir-faire naturels.

Nos formations actions sont ouvertes à tout un chacun, du grand débutant à l'amateur éclairé. Elles peuvent s'intégrer à un projet de reconversion vers le métier de cueilleur-producteur de PPAM. 

Nos formations sont basées sur la pratique, et se déroulent sur le lieu de travail du professionnel-formateur, ce qui permet une mise en situation au plus près de la réalité du métier.

Notre offre

Objectifs

  • Acquérir les bases de la transformation (tisanes, distillation, crèmes, sirop...)

  • Comprendre le(s) mode(s) d’organisation professionnelle de ce métier : sur les plans économique, social et environnemental

  • Définir ou préciser son projet

  • Découvrir d’autres métiers en lien avec les plantes aromatiques et médicinales

Les stages découverte

D’une durée de un ou deux jours, ils permettent d’acquérir les premières bases techniques et organisationnelle du métier de producteur transformateur de plantes aromatiques et médicinales que vous pourrez ensuite mettre en pratique dans un cadre personnel.

Les programmes intègrent :

  • Les différentes plantes et leurs propriétés
  • Les différents modes de culture et soins
  • Reconnaissance, culture, cueillette, séchage des plantes et conservation
  • Les plantes en tisanes ; théorie et pratique


À la fin du stage découverte, vous savez reconnaitre les principales plantes aromatiques et médicinales et vous connaissez leurs propriétés. Vous savez comment les cueillir et vous avez acquis les bases de leur transformation, notamment en tisane.

Plus d'information sur les fiches descriptives :

Cultiver son jardin médicinal et savoir faire ses propres tisanes (Occitanie)
Préparer ses tisanes naturelles d'hiver (Occitanie)
Cultivez vos plantes aromatiques, médicinales et à parfums (Normandie)
Les plantes sauvages et légumes oubliés, un trésor de bienfaits pour votre quotidien (soin, cuisine) (Normandie)

Les formations actions

De deux à cinq jours, elles permettent d’appréhender les spécificités du métier de producteur-cueilleur de plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Les programmes intègrent :

  • Connaissance et préparation de l'environnement : le type de sol,  le climat, les reliefs, les outils…
  • Choix et principes d'entretien des semis et des plantations
  • Les spécificités et techniques de cueillette sauvage
  • La reconnaissance des plantes et de leurs propriétés : comment et quand les cueillir, quelle partie utiliser, pour quel usage…
  • Récolte et mise au séchoir des plantes
  • Transformation des plantes : tisanes, macérats,  huiles essentielles, hydrolats, sirops, produits de soin…
  • Organiser son travail : création du projet, élaboration du plan de culture, aides et financements, matériel et investissements…
  • Les méthodes et modes de commercialisation, les attentes de la clientèle, la présentation des produits, le conseil au client, les choix de commercialisation, la réglementation spécifique au secteur des PPAM…


À la fin de la formation, vous savez pratiquer les gestes propres au métier de producteur cueilleur de PPAM. Vous savez reconnaître, cultiver, cueillir et transformer les principales plantes aromatiques et médicinales. Vous comprenez l’organisation professionnelle de ce métier sur les plans économique, social et environnemental. Vous avez défini ou précisé votre projet. 



Plus d'information sur les fiches descriptives :

Créer une activité de culture et cueillette des plantes médicinales - les bases (Occitanie)
Découvrir et créer une activité de culture, cueillette et transformation de plantes aromatiques et médicinales (Occitanie)
Production et transformation des plantes aromatiques et médicinales, dans le cadre d'une micro-ferme (Centre Val-de-Loire)
Producteur cueilleur de plantes aromatiques ou médicinales : découvrir et créer l'activité (Centre-Val de Loire)
Huiles essentielles et hydrolats bio - Production et vente de produits issus de la distillation (Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Créer une activité de cosmétiques 100% naturels Bio et écologiques à base de plantes sauvages ou cultivées (Nouvelle-aquitaine)

Rencontre avec Bénédicte Chaleroux, formatrice

Après avoir travaillé dans l’animation auprès d’adolescents et d’adultes, puis dans l’accompagnement culturel, j’ai cherché à réaliser un rêve longtemps mis de côté : travailler dans la nature. J’ai alors cherché dans quoi me reconvertir. C’est en me rendant dans ma bibliothèque pour chercher un remède pour mon fils malade que je me suis rendue compte que j’avais accumulé sans m’en rendre compte beaucoup d’ouvrages (et de compétences) dans l’utilisation des plantes aromatiques et médicinales. J’ai donc décidé de me lancer et j’ai effectué une formation de trois semaines dans une MFR de la Vienne. Je suis aussi actuellement (2021) une formation d’herboriste en ligne auprès de FloraMedicina.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le métier de producteur de PPAM ?


J’aime un peut tout. Dans les plantes, il y a une source constante d’apprentissage, on n’a jamais fini d’en découvrir plus. Le contact humain est aussi très agréable sur la vente, et bien sûr le soin.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être producteur de PPAM ?


Il faut être émotionnellement disponible pour les plantes, à l’écoute de son environnement. Il est important de prendre en compte le climat, d’observer les changements. Il faut aussi de la patience car tout ne se déroule pas toujours comme on le voudrait.

Qu’est ce qui vous a donné envie de transmettre ?


Après toute une carrière dans l’accompagnement et l’animation, je voulais mettre en place une réelle transmission et un accompagnement des porteurs de projets. Dans le cadre de ma formation, j’utilise des outils qui permettent aux apprenants de réellement visualiser leurs idées, comme par exemple le jeu de société Dixit. Ils ressortent avec une vision plus claire de leur projet et de comment le mener à bien, en allant puiser dans les ressources qu’ils ont en eux et dans leur environnement. La formation apporte bien sûr également des compétences techniques.

Des conseils pour se lancer dans les PPAM ?

Cela aide beaucoup de rencontrer des gens qui font déjà le métier pour se rendre compte de la réalité du métier de producteur de plantes aromatiques et médicinales. Cela permet de visualiser ce qui se passe dans une culture et d’avoir des conseils pour son installation.

Retrouvez tous nos témoignages

Leurs objectifs : cultiver et retrouver les vertus des plantes médicinales 

Formations relatives à cet univers

Stages découvertes relatifs à cet univers