Producteur cueilleur transformateur de plantes aromatiques, médicinales, tinctoriales

Cueillir dans la nature et/ou cultiver des plantes, pour la cuisine, le bien-être ou la teinture textile, c’est le savoir-faire du paysan herboriste. Au-delà de sa capacité à reconnaitre les plantes, il respecte des modes de cueillette strictes pour ne pas épuiser la ressource. Le séchage, mais aussi la fabrication de produits comme les huiles, pestos, sirops, sels, huiles essentielles ou encore les cosmétiques, sont des savoir-faire quasi incontournables pour conserver tout en préservant nutriments et saveurs.

Un métier passion, mais exigeant

En France, 1500 plantes aromatiques et médicinales sont recensées. 546 peuvent être commercialisées selon « l'arrêté plantes » de janvier 2015. 250 le sont régulièrement.
La demande du public est croissante et l'import massif depuis le Maghreb ou la Chine. En France, les professionnels se sont historiquement installés en moyenne montagne pour bénéficier d'un maximum de points de cueillette, mais on peut vivre de ce métier partout en France.

Certaines plantes spécifiques présentent un marché sous-estimé. On peut se spécialiser et vendre en demi-gros, ou développer une large gamme et opter pour la vente directe. Beaucoup de producteurs transforment les produits pour capter la valeur ajoutée et rester dans une démarche d’économie locale. Il faut dans ce cas maitriser l’ensemble du circuit, de la production jusqu’à la vente et même le conseil au client.
Cette activité vient parfois compléter un projet plus global (chambres ou table d'hôtes, visites, ...) ou en complément d’une activité agricole classique.

Sensibles au développement de leur métier, dans un contexte législatif en évolution, ces professionnels de la filière PPAM (Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales) savent qu’il y a aujourd’hui de la place pour installer des personnes passionnées et précisément formées.

L’originalité de notre approche

Les professionnels-formateurs, en activité et formés à la pédagogie participative, sont engagés dans une même démarche :

  • Ils revalorisent les usages, savoirs et savoir-faire traditionnels liés aux plantes aromatiques, médicinales, tinctoriales
  • Ils travaillent selon les méthodes de l’agrobiologie
  • Ils pratiquent la cueillette sauvage dans le respect des ressources floristiques
  • Ils animent des entreprises artisanales, à taille humaine, avec des statuts parfois de type coopératif
  • Ils ont la même volonté de laisser chacun utiliser les plantes (pas de brevetage du vivant) permettant le développement d'entreprises locales.
  • Ils respectent la réglementation en vigueur.
  • Certains sont engagés dans des actions de sensibilisation, de vulgarisation, de formation, pour permettre à chaque individu de s'approprier ces savoir-faire naturels.

Retrouvez tous nos témoignages

Leurs objectifs : cultiver et retrouver les vertus des plantes médicinales 

Formations relatives à cet univers

Stages découvertes relatifs à cet univers