Maraîcher bio, micro ferme en permaculture, en agro-biologie


1,5 hectares peuvent suffire pour vivre d’une activité de maraichage. C’est ce que montre par exemple Jean-Martin Fortier installé au Québec. Les techniques de l’agro-biologie associées à la démarche permaculture permettent, avec une bonne organisation, de réussir ce pari. Les possibilités d’installation, au-delà des attentes des consommateurs pour des légumes locaux et de qualité seraient dans ce cadre, très nombreuses. 

La maîtrise des cultures et des sols

Le maraîcher bio maitrise et organise son calendrier cultural. Il joue sur la rotation et l’association des cultures. Il gère la fertilité du sol avec engrais verts et amendements naturels, ainsi qu'un travail doux adapté à sa texture. En activité professionnelle, une surface totale d'1,5 hectare peut suffire au maraîcher bio, avec des cultures de plain champs sur des terres productives et du sous serre.

Dans le cadre d’une activité complémentaire ou d’un objectif d’autonomie (éco centre par ex, ou lieu d’accueil), une surface moindre suffira. 

Le maraîcher bio organise un système de vente en circuits courts en lien avec des clients ou une collectivité. C'est un marché en continuelle expansion, qui touche maintenant la restauration collective.

(Article mis à jour en Novembre 2020)

L’originalité de notre approche :

Les professionnels-formateurs, tous en activité et formés à la pédagogie participative, sont engagés dans une même démarche :

  • Utiliser les techniques de l’agro-écologie et de la permaculture 
  • Travailler sur des petites surfaces (1 à 10 hectares)
  • Vendre en circuits courts 

Notre offre :

Retrouvez tous nos témoignages

 Leurs objectifs : Cultiver leurs fruits et légumes bio



Découvrir D'autres Métiers

Arboriculteur en agro-écologie

Découvrir ce métier

Formations relatives à cet univers

Stages découvertes relatifs à cet univers