Brasseur artisanal bio

La France compte près de 1000 brasseries artisanales en 2018. Le chiffre d’affaires croit de plus de 60 millions d’euros par an. Cela représente pourtant moins de 7 % de la consommation. Nous sommes encore loin des 3600 brasseries du début du 20ème siècle. Il reste un potentiel de création d'activités, car le consommateur recherche aujourd'hui de plus en plus des goûts originaux, des spécialités de terroir.

Un métier très relationnel, mais exigeant

Pour ceux qui rêvent ou envisagent de monter leur projet, les possibilités ne se limitent pas à la création de brasseries artisanales (1000 à 10.000 hectolitres par an). Certains peuvent êtres tentés par la micro-brasserie (moins de 1000 hl), d'autres par les fermes brassicoles, l'animation d'ateliers brasserie ou encore la fabrication de bières dans le cadre d'un restaurant.

Ce qui est en jeu aujourd'hui et qui permettra aux porteurs de projet d'animer des brasseries écologiques et durables, c'est la création de filières régionales et locales. Elles permettent d'associer des producteurs de matières premières « bio » (malt, houblon, ou des arômes spécifiques, comme la châtaigne en Corse) et des brasseurs à même de produire des bières originales, grâce à des techniques de production traditionnelles et autonomes. Cela n'est possible que si les créateurs maitrisent les différentes techniques de fermentation, savent choisir ou créer leurs propres matières premières (les levures par exemple). Ils doivent également être capables de créer et renouveler leur gamme et être très exigeants au niveau sanitaire.

 (Article mis à jour en Novembre 2020)

L’originalité de notre approche :

Les professionnels-formateurs, en activité et formés à la pédagogie participative, sont engagés dans une même démarche :

  • Des entreprises artisanales, à taille humaine
  • L’utilisation de matières premières locales et labellisées "bio" 
  • Des techniques de production traditionnelles, à impact écologique faible
  • Une commercialisation en circuits de proximité : vente directe, dans les bars et commerces bio du territoire, à des groupements de consommateurs locaux…

Nos formations actions sont ouvertes à tout un chacun, du grand débutant à l'amateur éclairé. Elles peuvent s'intégrer à un projet de reconversion vers le métier de brasseur et la création d'une micro brasserie. 

Nos formations sont basées sur la pratique, et se déroulent sur le lieu de travail du professionnel-formateur, ce qui permet une mise en situation au plus près de la réalité du métier de brasseur ou gérant de micro-brasserie.

Notre offre

Les formations actions

D’une durée de 9 ou 10 jours, elles sont destinées à celles et ceux qui envisagent de créer une activité de brasserie artisanale ou d’ouvrir leur propre micro-brasserie.

Elles permettent d’acquérir les bases techniques :

  • Les différents types de fermentation (par infusion ou décoction) et leurs spécificités
  • Le rôle des différents types de malt et de houblon et leur stockage
  • La prise en compte de l’environnement (qualité de l’eau, rôle des minéraux, de la matière première)
  • Le  rôle des différents types de levures
  • Les préparations des brassins, le concassage du malt, la mise en fermentation, l’embouteillage…


Et également :

  • de comprendre le métier de brasseur dans toutes ses dimensions, notamment organisationnelles,
  • de choisir les bons équipement, adaptés à son propre projet
  • de choisir les bons modes de commercialisation
  • de savoir calculer ses marges

À la fin de la formation, vous avez défini ou validé votre projet, dans toutes ses dimensions (humaines, organisationnelle, technique…) et vous avez la capacité à créer une brasserie artisanale (ou micro brasserie).

Créer une brasserie artisanale ou micro brasserie "bio" - maîtrise de la production et préparation de son projet (Midi-Pyrénées)
Créer une brasserie artisanale ou micro brasserie "bio" - maîtrise de la production (Bourgogne-Franche-Comté)

Rencontre avec Alexis Champoiseau, formateur

Je suis ingénieur en agronomie de formation, et j’ai d’abord travaillé pour des brasseurs industriels en France et en Afrique. Charlotte travaillait dans le développement durable et l’agriculture biologique. Nous avons donc naturellement voulu créer une brasserie éco-responsable. Peu après l’ouverture de notre brasserie JEAN BRASSE dans le Gers, nous avons commencé à proposer des ateliers pour nous faire connaître et faire connaître nos bières. Petit à petit, ces ateliers nous ont donné l’envie de transmettre à des porteurs de projets, et c’est ainsi que nous sommes devenus formateurs pour le réseau Savoir-Faire & Découverte.

Une brasserie éco-responsable

La brasserie JEAN BRASSE est engagée pour l’écologie. Au-delà du label bio, on souhaitait une brasserie aux pratiques "éco-artisanes". La brasserie se fournit chez La malterie occitane, qui leur procurent un malt 100% en provenance d’Occitanie.
Nous avons également passé un partenariat avec Consign'Up, pour mettre en place un système de consigne de leurs bouteilles en verre.

L’intérêt pour les apprenants ?

Je dispose de deux points de vues : Celui de la brasserie industrielle et artisanale. Cela se révèle être un énorme atout en termes de connaissances. Ma pratique chez les brasseurs industriels m’a rendu plus exigeant en terme de qualité, mais j’adapte aussi mes conseils en fonction des moyens des différents porteurs de projets.

Des conseils pour les porteurs de projets ?

Pour devenir brasseur, la concurrence est de plus en plus présente. Il faut donc bien étudier son projet, prendre le temps de se former et de faire un bon business plan. L’accompagnement par des professionnels peut aider à l’élaboration de son projet.

Quelles sont les qualités nécessaires au métier de brasseur ?

Il faut être persévérant et combatif. Le métier de brasseur paraît être un métier "cool" de par le coté relationnel, mais les brasseurs restent des chefs d’entreprises et doivent donc être organisés pour gérer leur commerce. Il faut aussi être physiquement endurant, car on est souvent amenés à porter des charges lourdes.

Retrouvez tous nos témoignages

Leurs objectifs : travailler des produits locaux pour obtenir une bière artisanale de qualité.

Découvrir D'autres métiers 

Vigneron

Découvrir ce métier